Sélectionner une page
Retrouvez Panda Dub à l’Afterwork Online Festival

Retrouvez Panda Dub à l’Afterwork Online Festival

Panda Dub est un musicien électronique français, actif depuis 2007. Il s’est fait connaître, dans un premier temps, sur le web et il est logique qu’il retourne à ses origines lorsqu’il s’agit de participer à un festival en ligne : l’Afterwork Online Festival. La prestation que nous vous proposons aujourd’hui date du 9 mai et elle a été regardée par près de 130 000 personnes à l’heure où nous écrivons ces lignes !
Quel artiste peut revendiquer avoir pu réaliser une performance live devant 130 000 spectateurs ? C’est la magie du web, même si ce concert peut ressembler à une performance enregistrée, l’énergie du live est bien présente et les commentaires de l’artiste apportent cette touche de proximité qui manque souvent au web.

 

 

Vous pouvez retrouver toutes les prestations de musiciens électroniques présents pour l’Afterwork Online Festival sur leur page Youtube. Beaucoup de Dub, Step et R&B. Ce type de démarche tente de rapprocher les artistes de leur public dans cette période post confinement où les salles de concert n’ont pas réouvert et les festival de plein air sont eux aussi massivement annulés jusqu’à l’automne. Espérons que cette période noire pour la culture et plus spécifiquement pour le spectacle vivant ne durera pas au delà de l’automne…

 

Roxanne, Police – Paris et ses prostituées ont inspiré une bien belle chanson

Roxanne, Police – Paris et ses prostituées ont inspiré une bien belle chanson

 

 

 

Quand il s’agit des paroles, on constate souvent que les grands auteurs bénéficient de circonstances particulières pour être inspirés. Et c’est bel et bien ce qui est arrivé à Sting pour Roxanne. Je m’explique : nous sommes en octobre 1977, le groupe police se produit au Nashville club à Paris et loge dans un hotel bas de gamme, comme la capitale sait si bien en faire. Sting voit dans la rue, à proximité de son hotel, les prostituées qui se promènent et entrent avec leurs clients dans les maisons closes qui signalent leur présence sur la rue par des lanternes rouges. Il ne manquait à cela que le nom de Roxanne, trouvé sur une affiche de la pièce Cyrano de Bergerac visible dans le foyer de son hotel, pour que Sting dispose de tous les éléments pour écrire une chanson mythique.

Mais la légende ne s’arrête pas là car, comme souvent avec les oeuvre marquantes, cette chanson n’aurait pas dû voir le jour. C’est Stewart Copeland qui composait la majorité des chansons du groupe, et il refusait régulièrement les chansons de Sting. Le groupe bénéficiait d’un succès d’estime auprès des amateurs de musique et ne parvenait pas à percer auprès du grand public. Le trio méritait donc un changement de direction afin de rencontrer enfin le succès. C’est ce qui survenu lors d’une rencontre avec Miles Copeland, frère de Stewart mais aussi producteur de groupes. Voici à quoi a dû ressembler la discussion qui permettra à Roxanne de devenir un tube. Miles était venu rencontrer le groupe pour écouter ses nouvelles compositions et déterminer celles qui devaient figurer sur leur prochain disque (merci à Wikipedia pour la source de ce dialogue hors du commun) :

  • Miles vient donc les voir, les écoute, puis dit clairement : « Ça ne se vendra pas les gars… »
  • Là-dessus, l’ingénieur du son lance : « Jouez-lui la chanson de Sting »,
  • Miles : « Oui, allez-y, je suis venu pour écouter ce que vous jouez…Alors jouez moi cette chanson… »,
  • Stewart : « Si t’as pas aimé les autres, c’est pas la peine d’écouter celle-là, c’est une chanson d’amour, c’est pas très punk »
  • Miles : « Envoyez, on verra… »

Police s’exécuta… Miles : « Putain, c’est un tube, les gars, je vous prends ! »

 

Dernière anecdote qui vaut son pesant de cacahuètes : l’accord de piano entendu au début de la chanson ainsi que les rires de Sting sont un accident ! En effet, lors de la prise de son qui eut lieu après une nuit blanche de travail, Sting, fatigué, s’appuya accidentellement sur le clavier d’un piano dont il pensait le couvercle fermé et qui se trouvait dans la cabine de prise de son. Cet incident ayant eu lieu pendant qu’il écoutait l’introduction de la chanson, juste avant de chanter lui même et micro grand ouvert, l’enregistrement de l’évènement atterrit sur les bandes. Trouvant ces sons appropriés à agrémenter l’introduction de la chanson, le groupe décida de les conserver au mixage. C’est ainsi que le monde entier écoute cet accord dissonant depuis près de 40 ans quand il joue la chanson !

Cet incident n’a pas empêché la chanson de devenir un succès planétaire et, encore selon Wikipedia, la France serait un des pays où elle a le mieux fonctionné à sa sortie, avec 4 places de plus qu’en Angleterre au classement. Peut-être que ce titre français n’est pas étranger à cette réussite hexagonale ?