Sélectionner une page

Jean-Jacques Goldman est né le 11 octobre 1951 à Paris. Devenu l’une des personnalités les plus appréciées des Français, sa carrière musicale s’étend sur plusieurs décennies et son influence est indéniable. Voici un aperçu détaillé des moments clés de sa carrière.

 

Les débuts de sa carrière

Jean-Jacques Goldman commence sa carrière musicale dans les années 1970 avec le groupe Taï Phong, un groupe de rock progressif. Le groupe connaît un succès modéré avec des titres comme « Sister Jane ». Cependant, c’est en solo que Goldman trouvera véritablement sa voie.

 

Le premier album solo

En 1981, Jean-Jacques Goldman sort son premier album solo, simplement intitulé « Jean-Jacques Goldman ». L’album comprend des titres comme « Il suffira d’un signe » qui devient rapidement un énorme succès et propulse Goldman sous les feux de la rampe. Ce succès marque le début d’une carrière solo extraordinaire.

 

Les années 1980 : l’ascension

Les années 1980 voient Jean-Jacques Goldman devenir une véritable icône de la musique française. Ses albums « Minoritaire » (1982), « Positif » (1984), et « Non homologué » (1985) contiennent des hits tels que « Quand la musique est bonne », « Comme toi », et « Je marche seul ». Ces chansons cimentent sa place parmi les plus grands auteurs-compositeurs-interprètes français.

 

Les collaborations et le projet Fredericks Goldman Jones

En 1990, Jean-Jacques Goldman forme le groupe Fredericks Goldman Jones avec Carole Fredericks et Michael Jones. Ensemble, ils sortent plusieurs albums, dont le célèbre « Fredericks Goldman Jones » (1990) qui inclut des titres à succès comme « Nuit » et « À nos actes manqués ». Cette collaboration élargit encore davantage l’audience de Goldman.

 

Les années 1990 et le retrait de la scène

Les années 1990 continuent d’être prospères pour Goldman avec des albums solo comme « En passant » (1997) et des tournées à guichets fermés. Cependant, à la fin de la décennie, Goldman commence à réduire ses apparitions publiques. En 2001, il sort « Chansons pour les pieds », son dernier album studio en date, avant de se retirer progressivement de la scène musicale.

 

L’Héritage et l’impact

Malgré son retrait, Jean-Jacques Goldman reste une figure emblématique de la musique française. Ses chansons continuent d’être écoutées par des millions de fans et il reste une influence majeure pour de nombreux artistes. Son œuvre est caractérisée par des paroles poignantes et des mélodies mémorables qui résonnent avec des générations de fans.

 

Pour aller plus loin

Simon JANVIER

J'aime la musique, toutes les musiques. Je profite donc de mes interventions sur ce blog pour partager avec vous l'histoire de titres qui m'ont marqué. Mes critères de choix sont l'émotion, la singularité ou les conditions particulières de l'enregistrement.
0 0 votes
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x