Sélectionner une page

La formule qui consiste à parler de “chansons sans paroles” peut semble curieuse, mais c’est pourtant bien ce que nous offre Mathieu Chedid dans son album Labo -M-. En effet, ce disque atypique est une sorte de disque d’ambiance, en tous les cas il emmène en voyage. Il est composé de versions démo de chansons parues dans ses albums précédents, de jams endiablées et de collages sonores du plus bel effet. Vous reconnaîtrez certainement quelques-uns des tubes du chanteur, c’est assez facile, même si les paroles ne sont que suggérées, voire fredonnées.

Je décerne une mention particulière aux collages sonores qui habillent certains titre enregistrés sur un 4 piste plein de souffle : les bruits d’insertion de cassettes et de touches de magnétophone nous replongent dans les conditions de l’enregistrement. Voire dans la chambre de bonne ou les prises de son semblent avoir été réalisées ?

Ce sont certainement tous ces atypismes qui font de cet album un disque classé dans la musique indépendante plutôt que dans la pop/rock habituelle de l’artiste. Un album nommé La BO2 -M- est sorti en 2015, il se présente comme une suite de Labo -M-. Ce nouvel opus est l’occasion pour l’artiste de nous gratifier d’une première piste de 29 minutes où il raconte un rêve. Je trouve cet album un peu moins intéressant car moins singulier mais il vaut tout de même le détour. Alors bon voyage !

Simon JANVIER

J'aime la musique, toutes les musiques. Je profite donc de mes interventions sur ce blog pour partager avec vous l'histoire de titres qui m'ont marqué. Mes critères de choix sont l'émotion, la singularité ou les conditions particulières de l'enregistrement.